Historique

• Un soir de novembre 1905

Le samedi soir 4 novembre 1905, 18 jeunes inventent une nouvelle société brocoise: le Football-Club. Ces 18 jeunes ont pour nom: ZurlindenSiggGruberTeuberWeberVuagnauxSchmidiger,RuffiReimann
JudasLeyvrazStoferRyhmBelottiBron,HelnigBollier et Holzney
.
Par 12 voix contre 6, ils décident de fonder un club avec statuts et entraînements obligatoires. Ce même soir, ils baptisent le groupement « Football-Club Broc » .
Le premier entraînement est fixé au dimanche matin 5 novembre, à 9 heures.
Le 22 novembre 1905, le FC Broc, après s’être fixé des buts, remercie le premier sponsor de son histoire, Alexandre Cailler, qui vient d’offrir… les premiers buts.
 

• Le premier Bulle-Broc

Le FC Bulle est vieux de 15 jours seulement quand il rencontre, pour la première fois de son histoire, le dimanche 4 décembre 1910, Le FC Broc de cinq ans son aîné.
Score de ce premier derby: 4-3 pour le 
FC Broc
Le 11 décembre le premier Broc-Bulle se termine sur le score de 5 à 5.
Une amitié durable venait de naître sur deux terrains bosselés, les deux premiers dimanches de décembre 
1910.
Et quand le FC Broc, 20 ans plus tard, va bénir son premier drapeau, il demandera naturellement pour parrain son ami le FC Bulle.

• Terrain et fanion

Les footballeurs déplacent des montagnes… de terre afin que le nouveau terrain puisse recevoir son homologation. La commune vient de mettre une nouvelle parcelle à disposition. Cette parcelle piquetée le 3 octobre1930 est traversée par un ruisseau et sa largeur n’est pas légale.
Le ruisseau sera déplacé, le terrain aplani, le rouleau de la Favaulaz descendu dans la plaine des Marches, les cheveaux nécessaires « empruntés » par le président Joseph Pugin.
A l’instar des autres sociétés locales, le FC veut un signe de ralliement, un fanion. Le 12 mars 1930, on recommande aux membres la souscription pour l’achat du fanion.Le 28 mai, l’assemblée générale adopte définitivement et à l’unanimité le projet présenté par la maison Froeffel à St-Gall. On demande le FC Bulle et le FC Vevey comme parrain et marraine. L’inauguration est fixée au 3 août.
L’homme-orchestre de ce FC débordant de vie est Roger Zurlinden. En récompense de son dévouement, il est nommé premier porte-drapeau.

• Un premier goût de 2ème ligue

Quand au printemps 1943, le FC Broc entame sa première saison en 3ème ligue, quelques bullois ont du mal à digérer le succès de leurs voisins. Et dans un journal du chef-lieu, on ne prédit aux brocois « qu’un passage éphémère en 3ème ligue » .
Pourtant, le journaliste bullois a vu juste,. Le passage en 3ème ligue ne sera qu’éphémère mais, pour une cause qu’il n’imaginait pas: une nouvelle promotion.
Monter de deux ligues en deux ans et accumuler les victoires tient de la gageure. A l’assemblé du 10 décembre 1946René Lingg incite les joueurs à « en mettre un coup afin d’éviter une relégation qui nous menace ». Le nombre de joueurs est limité, beaucoup manque d’expérience et, en 1948, c’est la relégation en 3ème ligue.
Cette première période en 2ème ligue laissera au FC Broc un goût à la fois doux et amer mais surtout un désir de goûter à nouveau la saveur de cette catégorie de jeu.

• Le Grand saint Nicolas

Le 20 juin 1952, suite à la démission dHenri SudanRené Lingg est nommé président. Trois mois après sa nomination à la tête du FC, le 19 septembre 1952, il propose l’idée que notre club pourrait, pour maintenir une tradition, organiser la manifestation de la Saint-Nicolas. Unanimes, les membres acceptent l’idée du président.
Les Brocois connaîtront l’arrivée de l’évêque de Myre en hélicoptère ou dans un grand cortège de voitures aux phares de toutes les couleurs. Presque 50 ans ont passé et le FC Broc organise toujours cette soirée féerique où le Grand saint Nicolas continue d’apporter aux Brocois, petits et grands, une part de mystère, de miracle et de rêve.

• Les Juniors: l’avenir leur appartient

Le FC Broc n’a que sept ans quand il pense à la relève. On invite au clubles jeunes gens de bonnes conduites qui ont atteint leur 15ème année mais pas dépassé leur 18ème. Les jeunes Brocois ont ils répondu à l’appel des dirigeants du FC? On peut en douter il faut attendre plusieurs décennies pour que l’on reparle à Broc d’une équipe de juniors.
En 1943, à la halle de gymnastique, ont lieu des entraînements pour juniors à la suite desquels surgissent des difficultés entre l’entraîneur et le concierge.
A l’assemblé du 24 octobre 1954, le capitaine de la 1ère équipe, Marcel Paschoud, souhaite que le président René Lingg renseigne l’assemblée sur la création d’une équipe de juniors. On a confiance en nos jeunes et l’assemblée décide de la création d’une équipe de juniors.
42 ans s’étaient écoulés entre le premier projet d’une section de juniors et sa réalisation. 48 ans se sont encore écoulés entre les juniors de la saison 1954-1955 et ceux de 2002-2003.
Tous les juniors ont rêvé de jouer avec Broc I et, pourquoi pas, en LN. Très peu ont réalisé leur rêve, mais tous ont appris le sens du mot équipe.

• Buvette et vestiaire pour le 90ème

Les 21, 22 et 23 juin 1996, le FC Broc en fête inaugure ses vestiaires-buvette.Dix ans exactement ont passé depuis l’assemblée du 20 juin 1986 où dans « Divers » et à propos des locaux nécessaire au club, François Glasson déclare « qu’on doit voir le problème à long terme ». Il faut laisser mûrir l’idée et commencer à trouver des fonds.
A l’assemblée du 21 juin 1991 les membres présents apprennent qu’une commission extra-sportive a été nommée. Elle a pour mission la construction d’une nouvelle buvette. Une année plus tard, le président André Jaccottet peut présenter les plans à l’assemblée.
Le mardi 14 décembre 1993, à 18 heures, commence la pose des gabarits. Les travaux débutent le 24 juin 1994 et se termineront dans l’année suivante.

FC Broc